Petits-maîtres suisses de la collection Gugelmann

Pendant longtemps, voyager, même en Europe, était réservé aux privilégiés. Le milieu du 17e siècle voit apparaître le voyage d’études classiques, le grand tour de la noblesse européenne, suivi de celui de la bourgeoisie aisée dès le milieu du 18e siècle. Les petits-maîtres suisses commencent alors à illustrer les paysages helvétiques et des scènes de genre au crayon, à l’aquarelle ou à l’huile. Ils vendaient ensuite leurs œuvres, originaux ou estampes coloriées, aux voyageurs passant par la Suisse.

En 1982, Annemarie Gugelmann fait don à la Bibliothèque nationale suisse de la collection de petits-maîtres suisses qu’elle avait constituée avec son frère Rudolf. C’est un des cadeaux les plus précieux que la BN ait jamais reçus. Depuis, nous nous efforçons non seulement de conserver avec soin la collection Gugelmann, mais aussi de l’agrandir avec des nouvelles acquisitions, de la numériser et de la mettre à disposition du public. Nous avons préparé pour vous deux galeries d’images.

Galerie